MOUCHE DES FRUITS

Nom complet

Projet d’appui au plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en Afrique de l’Ouest

Financement (partenaires financiers)

L’Union européenne le cofinance à hauteur de 16,7 millions €, le solde étant couvert par l’Agence française de développement (1,5 million €) et par les contributions des Etats concernés (5 millions €),

Leader du consortium

SOGEROM

Partenaires

  • SOGEROM
  • Bureau d’études et de recherche pour le développement
  • COLEACP

Budget 

23,5 millions €

Période

2015-2019

Objectif

La finalité est l’amélioration des revenus des producteurs de fruits et légumes et et le soutien au Plan Régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en Afrique de l’Ouest.

Objectifs

  • Augmentation du volume de fruits commercialisés sur les marchés locaux exempts d’infestations
  • Maîtrise des pertes sur les fruits et légumes dues à l’infestation par les mouches des fruits
  • Transposition possible de la méthodologie et dispositifs de ce projet dans d’autres filières/Régions
  • Dans l’espace ouest africain, renforcement de la CEDEAO sur ses fonctions de pilotage

Bénéficiaires

Producteurs et exportateurs de Mangue

Pays cibles

8 pays de la CEDEAO

Présentation du projet

Le COLEACP est impliqué dans le consortium qui gère le Projet d’appui au Plan régional de lutte et de contrôle des mouches des fruits en Afrique de l’Ouest, dit « Programme Mouches des fruits », en collaboration avec deux partenaires (le Bureau d’études et de recherche pour le développement et la SOGEROM). Ce projet se déploie dans huit pays de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la période 2015-2019. Le comité de coordination du projet est basé à Bamako (Mali) et est constitué du chef de projet et des responsables des composantes Surveillance, Lutte et Renforcement des capacités. Le rôle du COLEACP dans ce programme est d’apporter un appui méthodologique et technique à ce comité de coordination.