responsables et experts coleacp par pays 

notre impact 

Il est complexe de mesurer l’impact de l’action d’un.e praticien.ne.s du développement. D’autant plus si on tient à évaluer l’impact et les effets (ou impacts indirects). Seule une approche systémique intégrant les facteurs endogènes et exogènes d’évolution d’un secteur, d’une chaîne de valeur, d’une entreprise ou d’un groupe d’individus, entre un instant T et un instant T+n peut permettre d’identifier et d’analyser des situations comparables avec ou sans l’action du.de la praticien.ne. 

Afin de nous approcher le plus possible d’une mesure objective et réaliste de l’impact de notre action, nous fondons notre approche sur trois principes :

Étant donné par ailleurs que :

  • le COLEACP couvre et représente la filière fruits et légumes UE-ACP via les membres de l’association et les bénéficiaires de son action,

  • notre action est ciblée dans cette filière,

  • nous avons conçu et mis en œuvre depuis 2001 une approche holistique en matière de renforcement de capacités de cette chaîne de valeur,

il est objectivement admis que le COLEACP contribue à l’évolution de cette chaîne de valeur directement au niveau du marché européen et directement/indirectement sur le plan local et régional.

 

Sont reprises ci-dessous des mesures qui, ensemble, donnent un aperçu de notre rayon d’action et de notre impact.  

Au niveau macroéconomique 

Évolution des exportations de fruits et légumes des pays ACP vers l'UE (volumes en tonnes, hors bananes, 2008-2018)
Programme PIP 2

de croissance des volumes exportés vers l’UE.

de croissance des volumes exportés vers le marché régional.

de croissance des emplois directs.

Au niveau mésoéconomique 

Programme FFM en cours

AU 31 JANVIER 2019

544

333

471

Par ailleurs, l’agrégation des rapports d’entreprises issus du système d’auto-évaluation du COLEACP chaque année permet de disposer de mesures d’impacts micro et méso-économiques, dans la filière fruits et légumes. 

Analyse de chaines de valeur (VC4D)

VCA4D effectue des analyses de la chaîne de valeur sur toute une gamme de produits agricoles et de pays afin d'évaluer leur contribution à la croissance et à la création d'emplois, en tenant compte de la durabilité et du caractère inclusif de ces chaînes de valeur

 

La chaîne de valeur (CdV) mangue au Burkina Faso, programmes PIP, EDES, FFM

Analyse économique 

Bien que de taille limitée, la CdV apporte une réelle contribution à la croissance économique et crée des emplois, particulièrement pour la main d’œuvre féminine. Les effets d’entraînement dans l’économie nationale concernent les services de transport et une partie des emballages.

L’émergence des marchés nationaux et continentaux devrait fournir des leviers de croissance pour les entreprises qui sauront se diversifier vers de nouveaux produits en complément de la mangue ou sur de nouveaux créneaux de marchés. Concernant l’inclusivité, la répartition des revenus entre les acteurs est différenciée selon les filières mais assez égalitaire.

ANALYSE SOCIALE

La CdV mangue contribue modestement à un développement socialement durable. Elle a une contribution positive aux conditions de vie et de travail et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elle contribue de façon modérée à l’égalité de genre et au capital social.

La situation est problématique par rapport à l’accès à la terre.

ANALYSE ENVIRONNEMENTALE

La production de mangue fraiche par les vergers traditionnels extensifs sans intrants ne crée pas de dommages sur l’environnement.

Programme PIP 2

d’augmentation des approvisionnements chez les petits producteurs.

des entreprises bénéficiaires ont intégré un système de formation interne.

sessions de formation
participants dont 30 % de femmes
hommes-jours de formation

Au niveau microéconomique 

Le COLEACP a conçu un système d’auto-évaluation (SAE) permettant aux entreprises bénéficiaires de son action de mesurer leur impact sur le plan de la durabilité de leur activité. Plus précisément, le SAE comprend un questionnaire de référence sur l’entreprise, une check-list pour enregistrer les pratiques actuelles et un ensemble de paramètres couvrant des indicateurs clés tels que la qualité des sols, la consommation d’eau et d’énergie, le taux de rétention de la force de travail et le calcul des bénéfices. Remplir la check-list et les indicateurs chaque année permet aux bénéficiaires de suivre et de démontrer leurs progrès.

La priorisation d’une partie des activités du programme découle des résultats du déploiement du système d’auto-évaluation du COLEACP sur le plan économique, social et environnemental auprès des entreprises bénéficiaires.

Focus Genre (avril 2019)

Employé.e.s au COLEACP 
Bénéficiaires du COLEACP 

Apprenants inscrits sur

la plateforme e-learning 

Experts sous contrat cadre

avec le COLEACP

Nombre d’employés

Nombre de personnes formées en direct (en agrégé)

Formations individuelles

Formations collectives